MediaPro a raflé les droits TV de la Ligue 1 et la Ligue 2 lors du dernier appel d’offres. Depuis plus de son plus d’image ou presque. Son président sort du silence ce jeudi afin de rassurer la Ligue et les clubs français. Mais pas forcément les téléspectateurs qui pourraient passer à douloureusement à la caisse.

Dans un entretien accordé ce jeudi au Parisien, le président de MediaPro, Jaume Roures, explique que contrairement aux rumeurs son groupe se porte bien et sera prêt pour la nouvelle saison de Ligue 1 et de Ligue 2 : « Au moment de payer on paiera. On ne fait défaut à aucun contrat. Tout le reste, c’est de la spéculation. Demandez à la LFP si nous sommes en défaut de quoi que ce soit. Elle vous répondra que non » explique-t-il.

Pour alimenter sa futur chaîne qui sera dirigée par Julien Bergeaud, MédiaPro compte sur le prochain appel d’offres pour la diffusion de la Ligue des Champions dont les droits sont détenus pour le moment par RMC Sport : « Oui nous sommes intéressés. Parce que ça fait partie de notre projet d’être la chaîne du football français. Tout le monde est intéressé par la Ligue des Champions. Mais ce n’est pas décisif. La Ligue des Champions est importante dans ce type d’offre, mais ce n’est pas déterminant. Sinon on aurait attendu cet appel d’offres pour se lancer » précise le dirigeant espagnol.

« Logiquement plus cher avec la C1 »

Pour le moment, le prix pour accéder à la chaîne qui pourrait être distribuée par tous les opérateurs, est d’environ 25 euros. Mais avec l’éventualité de la Ligue des Champions, ce prix pourrait être revu à la hausse : « Le contrat qui me lie à la Ligue ne m’autorise pas à parler du prix et de marketing jusqu’en mars pour ne pas gêner les diffuseurs actuels. C’est normal et je le respecte. Mais si on a la Ligue des Champions, c’est une offre plus large plus ambitieuse, et logiquement plus chère » conclut le président de MediaPro.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here